feliepastorello.boidi-p.personnelles

ADRESSE AU MOUVEMENT PSY ANTI-MLP (avril 2017)

Mise à jour le 19 août 2017

 

Effets de distanciation

Je regarde d’assez loin le mouvement anti-MLP.

J’avais commencé par cliquer sur l’Appel des Psys, dès sa réception, sans trop réfléchir. Durant la guerre d’Algérie, les étudiants de gauche de la Sorbonne se faisaient casser la figure par les sbires-Le Pen de la Faculté de Droit du Panthéon… Souvenirs qui tiennent au corps et qui motivent. Mon nom n’est pas apparu sur la liste. Vraisemblablement, parce que je n’avais pas cliqué sur le ‘don’. Tant de sites, tant de pétitions appellent au don que j’ai fini par trouver la facture trop élevée. J’ai donc laissé tomber.

Je lis attentivement les textes reçus. Une avalanche ! Les premiers textes m’ont paru faibles, trop intimistes, pour ne pas dire narcissiques. La politique, ce n’est pas l’affaire des psys, je sais… Encore que Freud… Lacan… L’éthique lacanienne des conséquences soutient une praxis politique.

Vous lisant, je me disais, mieux vaut tard que jamais! Les nazis, les fascistes ont toujours été là [1]! Pas vraiment clandestins ! Réveil tardif donc. À mes yeux.

En 2005, de clic en clic (l’aléatoire webique), j’étais tombée sur deux sites nazis, le premier logé en Amérique, le second au Canada, sans sigles, mais avec toute la scénographie NS : blonde walkyrie, mer de drapeaux, cimes recouvertes de neige d’un blanc immaculé, et même un aigle. Bref, du pur aryanisme, presque comique, si le discours qui l’accompagnait n’était aussi haineux.

Le 12/11/2005, je produisais des citations empruntées à ce site, à l’intention des non-blancs en particulier (Dieudonné et autres quidams, et pas seulement en France[2]), qui lorgnent du côté FN, NS, pour les prévenir du destin que leur réservaient certains crocodiles, nostalgiques des proies faciles (Titre d’un numéro de leur revue : Determination : to bring a white tomorow.) http://fepabo.blog.lemonde.fr/category/cauchemar-aryen/nazisme/

En février 2007, le 18/02, choquée et irritée par l’absence de réactions des journalistes qui faisaient parler Père et Fille, j’avais analysé deux fragments de discours entendus à la TV, sur le blog du site Le Monde. Fragments qui illustrent, la xénophobie à visage humain, la plus insidieuse, qu’il aurait fallu démonter à longueur de temps, avec obstination. http://fepabo.blog.lemonde.fr/2007/02/

Aucun écho. Aucune relève. J’ai baissé les bras. Pour être entendu, faire échos, il faut appartenir au vaste réseau des titres en bandoulière. J’avoue trouver indécent, tous ces titres affichés dans le mouvement anti-MLP. Contre-productif à mes yeux. De l’entre soi. On s’écoute, on se congratule, on s’admire… Un peu gênant à la longue. Pas fait pour contrer un mouvement estimé puissant, dangereux, à deux pas du pouvoir.

*

Voici trois semaines, à Étaples-Le Touquet, j’ai essayé de tester des arguments auprès d’un inconnu, jeune (dans les 25 ans) qui, voyant la tête de Macron sur le Libé que je venais d’acheter, cracha sa haine. Surprise, je n’avais rien dit. Puis, déambulant, je le retrouvai sur un banc, je m’installai à proximité pour amorcer un échange et savoir où aller ses préférences (‘trotskyste’ ou FN ?). – MLP, elle, elle sait ! – Elle sait quoi ? Vidange de stéréotypes. Dans la répétition. J’étais démunie, je ne voulais pas donner de leçon, je suggérais des correctifs. … Dire ça, c’est dire aussi ça… Et puis, qui construira nos immeubles ? (Un bien pauvre argument, je le concède.) J’habite Paris, rue Orfila, on construit un immeuble. Je ne croise que des Africains, et vers 16 heures, ils sortent harassés de fatigue, presque titubant parfois. J’entrevois leur exploitation. J’ai honte… – Ici, on construit nous-mêmes ! répliqua-t-il. En final, je le remerciai de m’avoir donné une raison de plus d’aller voter. Je dis en riant pour tenter de vider les mots de leur violence : – Je voterai Macron, « l’abruti, le crétin » comme vous dites, vous voterez Marine Le Pen que je ne qualifierai pas, par respect pour vous, en tant que personne. La démocratie a quand même des avantages ! ai je ajouté, nous sommes des égaux, malgré nos écarts, nos différences[3]! Il ne dit mot, me jeta un regard de Joconde. Indéfinissable.

La supplication, dans ce cas, je l’affirme, n’aurait servi à rien, la hargne était trop opaque, viscérale. « Abruti, crétin » étaient là dans une phrase pour les coups de poing qu’on aurait aimé asséner. Des mots soufflés par la jouissance meurtrière. Oui, un psy lui serait bénéfique. Rêvons de psys disséminés dans la cité repérant, tels des détectives, les hargneux frustrés, leur glissant des paroles qui inviteraient à prendre conscience… patiemment, jour après jour… pour faire des frustrés hargneux de vrais rebelles… Grains de sable qui empêchent les machines de trop bien fonctionner.

*

L’écoutant, je me disais que le travail sur le langage restait capital… Un travail de Pénélope (la Grecque, bien sûr) où les psys excellent. Pourquoi ce si long silence ? Quel est le sens de ce réveil soudain ? De quoi avez-vous peur ? D’avoir à vous battre au cas où ? Durant toutes mes études, durant toute ma carrière, du lycée à l’université, je n’ai cessé de les croiser. À Reims, j’ai même été une femme à abattre, la première sur une liste[4] ! Je les connais, je les attendrai comme en ce jour, où dans la cour de la Sorbonne, une escouade de Le Penistes, mains gantées avec souvent un fer à cheval dans le gant, était venue nous donner une leçon ! (J’évoque cette ‘rencontre’ sur https://fpbjt.wordpress.com (Le Pen ; vendredi 10 mai 2002).

Rien ne mettra les sociétés divisées à l’abri de la bête immonde et féconde. Rien. Jamais. La démocratie leur permet d’approcher du pouvoir, mais la démocratie c’est nous…

*

Vous comprendrez pourquoi, je serais tentée – ­­je l’avoue – de souhaiter longue vie à MLP, la réveilleuse, qui a su conduire le parti du Père aux portes du pouvoir, sous nos yeux, sinon bienveillants, du moins paresseux.

En avril, je retrouverai le chemin des urnes – non parce que je crains MLP – mais parce qu’un nouveau venu, avec encore de l’enfance dans le regard, a rafraichi l’atmosphère.

(Entre parenthèses, j’invite à lire Charlie-hebdo, j’ai lu de très bons textes, denses, toniques, souvent interrogatifs. Avec de très bonnes questions.)

Relisons Éluard et ses poèmes de guerre, relisons Guernica… Et cessons de nous faire peur ! De faire peur.

****

[1] Voir le procès du trio-Zschäpe en Allemagne. Le trio a pu assassiner durant une dizaine d’années des citoyens turcs. Le procès dure au frais des contribuables allemands. Une amie allemande Hildegarde Peters avait accumulé, durant une dizaine d’années, une impressionnante documentation sur les nazis en Europe. En Allemagne, on avait même une cellule du Klu-Klux-Klang, qui avait recruté des policiers allemands. Voir entre autres, les journaux Taz, die Zeit de l’année 2012. www.taz.de/Schwaebische-Beamte-beim-Ku-Klux-Klan/!98469/. Voir https://fpbw.wordpress.com/category/beate-zschaepe-and-co/ (Jeudi 20 juin 2013)

[2] Voir le film de Marc Levin sur « Protocols of Zion/ Protocoles de la rumeur » (2005). J’avais écrit un article sur le blog du Monde, qui a disparu. Les professionnels de la haine sont de partout et de toutes les couleurs.

[3] D’évidence, l’âge et le statut social.

[4] Pour les communistes aussi, j’étais un élément perturbateur. Droite/Gauche…

******

P.-S. SAMEDI 19 AOÛT 2017

Je tiens à signaler un remarquable numéro, oublié et retrouvé dans mes archives numériques, de la revue MOTS, n°12, mars 1986. Numéro spécial. Droite, nouvelle droite, extrême droite. Discours et idéologie en France et en Italie. pp. 129-157;

doi : 10.3406/mots.1986.1226 http://www.persee.fr/doc/mots_0243-6450_1986_num_12_1_1226

Le problème est donc ancien.

******

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.